Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/www/wiki.typemoon.fr/config/ecran_securite.php on line 259
Kokutou Mikiya - TYPE-MOON France

Accueil > Work material > Kara no Kyoukai > Personnages de Kara no Kyoukai > Non Mages > Kokutou Mikiya

Kokutou Mikiya

samedi 14 avril 2012, par Yokathaking

Kokutou Mikiya (黒桐幹也, Kokutou Mikiya) 173 cm/20 Decembre :

Mikiya est le personnage masculin principal de Kara no Kyoukai ainsi que le seul ami de Ryougi Shiki, le frère ainé d’Azaka et l’employé d’Aozaki Touko à Garan no Dou. Plus tard, il deviendra le père de Ryougi Mana.

Son Origine est Normalité - incapable de blesser quiconque.

Histoire

Mikiya est issu d’une famille normal, sans aucun rapport avec la thaumaturgie et a vécu paisiblement jusqu’à son entrée au lycée et sa rencontre avec Shiki. Après avoir abandonné ses études universitaires, il est maintenant en froid avec ses parents qui s’opposaient à sa décision. En voyant une poupée qui ressemble à Shiki, il va aller rencontrer Aozaki Touko puis se faire embaucher par cette dernière à Garan no Dou pour effectuer différents boulots tels quel la comptabilité, la négociation ou la recherche d’un peu près tout et n’importe quoi. A la fin de Kara no Kyoukai, il se mariera probablement avec Shiki, prenant son nom de famille, et ils auront une fille Mana.

Personnalité

En accord avec son origine, Mikiya est quelqu’un de profondément gentil, qui ira systématiquement aider les gens dans le besoin. Enjou Tomoe avouera que sa normalité permet aux gens hors de la norme d’avoir un point d’encrage et de ne pas errer indéfiniment dans les ténèbres. Mikiya est aussi un Alpha qui est très courtisé par les femmes plus âgées et il possède un nombre d’amis assez impressionnant. Très vite, il se rendra compte qu’il est complètement fou de Shiki et il essayera systématiquement d’aller la sauver, même s’il doit mettre sa vie en jeu. Seo Shizune lui ayant révélé, grâce à sa capacité d’entrevoir le futur, qu’il mourra en restant à côté de Shiki, il est dorénavant capable d’être en paix avec lui-même, quand bien même il mourrait dans la seconde suivante. Il considère que pleurer à une valeur très forte et refuse de pleurer si ce n’est pas pour quelque chose de plus important que lui-même.

Mikiya ne s’est énervé qu’une fois durant tout Kara no Kyoukai lorsqu’il a fait face au violeur de Fujino. Ce jeune homme peut s’avérer chanceux que l’origine de Mikiya l’empêche de blesser quelqu’un sinon il aurait probablement préféré faire face à Fujino plutôt qu’un Mikiya énervé.

Capacités

Mikiya n’a aucune affinité pour la thaumaturgie et ne possède de toute façon pas le moindre Circuit Magique. Par contre, il a un talent inné pour trouver les choses et ce même si ces dites choses sont protégées par un Kekkai ou caché au plus profond de la ville, ce qui lui vaudra d’être embauché par Aozaki Touko. Sa rapidité et son efficacité pour obtenir des informations font d’ailleurs autant peur aux autres personnages qu’ils en sont admiratifs.

Rôle

La première fois qu’il rencontre Shiki, c’est sa troisième personnalité à qui il parlera et tombera presque instantanément amoureux d’elle. Il la reverra quelques jours après au lycée, où ils seront dans la même classe, et commencera à se rapprocher d’elle, donnant l’impression à Shiki qu’elle peut devenir une personne normale. Dans le même temps, une série de meurtres a lieu en ville et Mikiya essaye de se convaincre que Shiki n’y ait pour rien, alors même que celle-ci clame être responsable. La conviction de Mikiya perturbe de plus en plus la demoiselle, qui n’arrive plus à être synchro avec sa seconde personnalité. Pour rétablir son équilibre, Shiki voudra alors le tuer mais en sera incapable et il verra SHIKI mourir devant ses yeux, se jetant sous une voiture pour permettre à Shiki de continuer leur rêve. Durant toute la période où Shiki sera dans le coma, il ira la voir chaque samedi et, lorsqu’elle se réveillera et qu’il la reverra après plus de deux ans, il versera les premières larmes de sa vie.

Peu de temps après, il rencontrera Seo Shizune, qui tombera presque immédiatement amoureuse de lui et qui lui révélera, grâce à son pouvoir de précognition, qu’il finira par mourir s’il reste aux côtés de Shiki. Il croisera ensuite la route d’Asagami Fujino qu’il hébergera pour une nuit et ira inspecter sur son cas. Puis, pour aider à la réhabilitation de Shiki, il lui confiera un chat qui finira par s’attacher à ses deux maîtres. Quelques temps plus tard, son esprit se fera capturer par Fujou Kirie ce qui le plongera dans le coma pendant plusieurs semaines, n’étant libéré qu’après que Shiki ait tué le deuxième corps de Kirie. Il passera ensuite son permis de conduire, enquêtera sur l’immeuble Ogawa puis remettra un sabre à Shiki sur demande la famille de celle-ci. Après la capture de Shiki par Araya, il s’alliera avec Tomoe pour la sauver et se retrouvera face à Cornelius Alba qui finira tué par Touko.

Une fois l’incident résolu, il ira dans un temple avec Shiki pour fêter le nouvel an, au grand désespoir de sa sœur. Puis, début 99, il se verra demandé d’enquêter sur des évènements ayant lieu dans le lycée de sa sœur mais ne prendra pas directement part à leur résolution. Azaka le forcera ensuite à l’inviter au restaurant, restaurant dans lequel il invitera Shiki par la suite. C’est à ce moment que le tueur en série d’il y a 3 ans va refaire surface, poussant Shiki à disparaitre pour le rechercher, ce qui inquiétera énormément Mikiya. Il finira par faire face deux fois au tueur, la première fois dans la chambre de celui-ci où ils ne feront que discuter et la deuxième fois dans un entrepôt où Lio laissera Mikiya pour mort. De cette rencontre, Mikiya va perdre son œil gauche et sa jambe gauche va devenir paralysée, ce qui va le forcer à rester plusieurs semaines à l’hôpital. Mais cela ne l’empêchera en rien de se trainer jusqu’à Shiki et de lui annoncer qu’elle n’a pas tué Lio puisqu’il avait décidé de reprendre tout ses péchés pour lui-même. En sortant de l’hôpital, il dira en plaisantant à Shiki que Seo avait raison et qu’il a bien finit par mourir. C’est une blague intraduisible qui vient du fait que « œil » s’écrit « me », tout comme « moi » en anglais. Il rencontre ensuite une deuxième fois la troisième personnalité de Shiki et va lui dire qu’il n’a aucun vœu à formuler. Celle-ci lui dira que c’est la réponse à laquelle elle s’attendait mais va quand même lui soigner sa jambe.

10 ans plus tard, il tient une agence de détectives et a une fille, du nom de Mana, qu’il a eu avec Shiki. Lui et Ryougi se sont probablement mariés et il a pris le nom de Ryougi. Pour veiller sur sa fille, il a embauché un homme du nom de Kamekura Mitsuru que Mana juge très semblable à son papa.

Trivia

Mikiya est souvent appelé Kokutou par Shiki parce son nom lui fait penser à Cocteau, un poète français ayant vécu au XXe siècle.

Il est tellement amoureux de Shiki qu’il déclarera que même si Shiki était un homme, cela n’aurait rien changé mais ajoute après qu’il est content que ce soit une femme.

Mikiya est rentré en contact avec Touko car il avait vu une poupée d’elle qui ressemblait trait pour trait à Shiki et il la trouvait tellement parfaite qu’il voulait rencontrer son créateur.

Il porte toujours du noir.

Point Harem

Kara no Kyoukai étant une œuvre très sérieuse et surtout n’ayant qu’une seule route, Mikiya finit uniquement avec Shiki et n’est pas intéressé par les autres femmes, mais cela ne l’empêche pas d’avoir un petit Harem. Celui-ci est constitué de Ryougi Shiki, évidemment, d’Azaka, sa sœur, de Fujino et Seo qui ont chacune eu le coup de foudre pour lui, de Kirie qui est allé jusqu’à capturer son esprit pour le garder avec lui et peut être Touko qui peut ou peut ne pas être énormément de choses sexuellement parlant. Avec seulement 6 filles, Shiki a donc le plus petit Harem du Nasuverse, excepté celui de Gun God.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.