Accueil > Work material > Kara no Kyoukai > Histoire de Kara no Kyoukai > Remaining Sense of Pain

Remaining Sense of Pain

vendredi 13 avril 2012, par Yokathaking

Remaining Sense of Pain
ever cry, never life
(痛覚残留, Tsukaku Zanryuu)

Juillet 1998

Une adolescente, Asagami Fujino, se fait violer par un groupe de jeunes dans un bar souterrain. Quelques dizaines de minutes plus tard, Mikiya la trouve par terre et lui propose de venir dormir chez elle si elle ne sais pas où aller et décide de la questionner le lendemain matin. Ses plans seront contrariés car, après son réveil, il se rend compte qu’elle est déjà partie et il entend à ce moment un reportage sur un groupe de jeunes qui s’est fait tuer durant la nuit.

Plus tard, Touko parle à Shiki du meurtre et lui demande d’arrêter le meurtrier sur demande d’un client, ce qu’elle va accepter, et elle repartira sans même regarder le nom et la photo, convaincue qu’au moment où ils se rencontreront, ils essayeront immédiatement de s’entretuer. Dans la soirée, Mikiya va voir Gakuto pour lui demander de l’argent et ce dernier accepte à la condition qu’il retrouve Minato Keita, un ancien camarade de classe. Au même moment, Fujino est montrée en train d’appeler Keita et ce dernier tremble de peur, n’osant pas décrocher. Le lendemain, Shiki retrouve Azaka et Fujino à Ahnenerbe et, bien qu’elle déploie toutes ses pulsions meurtrières en face de Fujino, cette dernière ne réagit pas, Shiki concluant alors que son instinct a dû la tromper.

Dans la soirée, Fujino est trompée par un ami de Keita qui lui affirme qu’il sait où trouver ce dernier mais ne veut en fait que la violer et se fait tuer lui aussi par cette dernière. C’est à ce moment que Shiki intervient mais après avoir entendu qu’elles sont pareils, Fujino perd son envie de meurtre et Shiki, refusant de tuer une cible dans cet état, va décider de repartir. Fujino va alors se souvenir de son enfance, alors qu’elle jouait avec un vrai couteau qui la coupait à chaque fois mais qu’elle ne ressentait aucune douleur et, ne se rendant pas compte qu’elle était blessée, continuait encore à jouer. Après sa rencontre avec Shiki, elle va appeler à nouveau Keita et lui dire qu’elle ressent de la douleur pour la première fois, se sentant enfin vivante, mais qu’elle ne peut pas le laisser en vie car il sait que c’est une meurtrière et qu’elle va venir le tuer. Mikiya, qui était dans la même pièce que Keita à ce moment et qui a entendu le monologue, va demander à son ancien camarade de lui raconter ce qu’il s’est passé. Dégouté par la manière dont lui et son gang ont traité Fujino, il va le ramener chez Touko pour qu’il puisse être ensuite jugé par la police plutôt qu’être tué par la jeune fille. Le lendemain, Touko lui reporte qu’un membre du gang a bien poignardé Fujino, ce qui explique sa douleur au ventre, mais Shiki trouve cela étrange car elle n’a vu aucune blessure et pour elle la douleur est à l’intérieur de la jeune fille, celle-ci tuant pour se sentir mieux. Mikiya, désireux de connaitre le fin mot de l’histoire, s’en va alors enquêter sur le passé de Fujino.

Mikiya découvre après ses recherches que l’insensibilité à la douleur de Fujino n’est pas naturelle et que c’est son beau-père qui l’a sur-médicamenté pour qu’elle perde ses pouvoirs télékinésiques et que cela a aussi abouti à sa perte de sensations. Dans le même temps, Fujino se souvient de sa rencontre avec Mikiya lors de ses années de collège où le jeune homme était allé la voir alors que s’était isolé puis lui avait déclaré que la peine ne doit pas être quelque chose qui doit être gardé pour soi et qu’il faut en parler. Shiki, quant à elle, décide qu’il est grand temps qu’elle arrête la meurtrière et part avec l’intention de la tuer.

Shiki et Fujino vont finalement se retrouver sur un pont en construction et, au terme de leur combat, Shiki va perdre son bras gauche mais réussira à voir les pouvoirs de son adversaire et à tuer la rotation engendrée par ses yeux. C’est à ce moment que Fujino acquerra un pouvoir de clairvoyance et tordra le pont puis essayera de s’enfuit, réalisant qu’elle veut vivre et se souvenant de son amour pour Mikiya et sa mère. Shiki la retrouvera et la poignardera.

Mikiya et Touko retrouveront Shiki à l’extérieur du pont et cette dernière leur déclarera qu’au dernier moment, Fujino est redevenu insensible à la douleur et qu’elle a donc perdu l’envie de la tuer, ce contentant de détruire son appendicite. Touko répondra alors qu’elle va lui fabriquer un bras capable d’attraper les esprits pour remplacer celui qu’elle a perdu et Mikiya, soulagé, va appeler une ambulance pour Fujino. Touko repartie, Mikiya confessera à Shiki que, quoi qu’il arrive, il la supportera toujours et qu’il prendra pour lui tous ses péchés. Entendant cela, Shiki se retournera vers Mikiya, et lui avouera qu’elle a une petite et spéciale pulsion meurtrière envers lui, puis lui sourira.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.