Accueil > Work material > Kara no Kyoukai > Personnages de Kara no Kyoukai > Non Mages > Ryougi Shiki

Ryougi Shiki

samedi 14 avril 2012, par Yokathaking

Ryougi Shiki (両儀式, Ryougi Shiki) 162 cm/47 kg/17 Fevrier :

Shiki est l’héroïne de Kara no Kyoukai et l’héritière des Ryougi. Elle est née avec deux personnalités, une femelle (式, Shiki) et une mâle (織, SHIKI). A son insu, elle possède une troisième personnalité reliée directement à l’Origine (式, Shiki) et après avoir observé la mort pendant ses deux années de coma, Shiki a obtenu les Yeux Mystiques de Perception de la Mort. Elle assiste Garan no Dou lorsqu’il y a besoin de combattre et est amoureuse de Kokutou Mikiya, ensemble ils auront une fille, Ryougi Mana.

L’Origine de Shiki était Conflit avant de devenir 「 」 suite à son coma.

Histoire

Les Ryougi sont une des quatre familles faisant parti de l’Organisation des Chasseurs de Démons (退魔組織, Taima Soshiki, Demon Hunters Organization) et se sont spécialisés dans la création de deux personnalités distinctes à l’intérieur d’eux-mêmes. Lorsqu’un enfant nait, il lui est donné deux noms qui se prononcent de la même façon mais écrit avec un Kanji différent et chaque personnalité prend un nom. Le nom de Shiki, la personnalité femelle s’écrit 式 (Formule) et celui de SHIKI, la personnalité male, est 織 (Tisser). Shiki a un grand frère mais qui a été incapable de créer une seconde personnalité, celui-ci ne pouvant donc pas prétendre à la succession de la famille. C’est par conséquent Shiki qui a reçu le titre de futur chef de famille et à partir de cet instant, elle a été élevée en ce sens. Lors de l’adolescence de Shiki, les Ryougi s’étaient déjà retirés de l’Organisation et n’étaient plus que les superviseurs de la zone, de la même manière que les Tohno.

Personnalité

Pré-coma :

Shiki a en elle deux personnalités, la femelle qui ne peut qu’accepter et la mâle qui ne peut que nier et son Origine à ce moment est Conflit. SHIKI s’occupe donc de récupérer toutes les émotions trop violentes de Shiki et les tue pour ne pas qu’elles ressortent. Shiki parle poliment et toujours avec réserve en utilisant le pronom personnel neutre Watashi (私) alors que SHIKI est impétueux et joyeux et parle avec le pronom personnel masculin familier Ore (オレ). Les deux personnalités sont normalement synchronisées et même quand l’une n’est pas éveillée, elle sait ce que l’autre fait mais au contact de Mikiya, elles vont commencer à perdre leur unification et Shiki ne saura plus ce que SHIKI fait.

Plus Shiki va chercher une vie normale auprès de Mikiya, moins elle va accepter ce qu’elle cherche, ce qui va continuer à les désynchroniser. Elle va alors décider de tuer Mikiya mais étant incapable d’y arriver, elle va lui avouer que ses deux personnalités l’aiment et que c’est même le seul sentiment que SHIKI connaît autre que l’envie de meurtre. Puisqu’elle se rend compte qu’elle ne pourra pas enlever Mikiya de sa vie, elle va se jeter sous une voiture pour s’enlever de la vie de Mikiya mais au dernier moment, SHIKI prendra la place, avouera à Shiki que ce qu’il connait n’est pas le déni mais le rêve et mourra pour que le rêve d’un futur avec Mikiya ne soit pas brisé.

Post-coma :

Après deux ans dans le coma, Shiki va se réveiller et se rendre compte que SHIKI est mort, emportant avec lui une partie de ses souvenirs, mais qu’elle a acquis des yeux lui permettant de voir la mort. Son premier reflexe sera de détruire ses yeux mais Touko va la convaincre qu’il faut qu’elle les garde. En sortant de l’hôpital, elle va décider de calquer sa personnalité sur celle de SHIKI pour qu’il ne soit pas oublié, par exemple en utilisant Ore et, en revoyant Mikiya, elle s’apercevra qu’elle est toujours amoureuse de lui.

Shiki a dorénavant l’impression qu’elle n’est plus vraiment elle-même, avec une personnalité et des souvenirs en moins et elle se sent complètement vide. Au fur et à mesure, elle va remplir son vide de souvenirs avec Mikiya et progressivement revenir à la personnalité féminine qu’elle était avant. Finalement, elle décidera d’arrêter d’essayer de se comporter comme SHIKI et qu’il est temps qu’elle accepte sa mort, ce qui lui permettra de devenir pleinement elle-même. Peu de temps après, lors de la visite au temple pour la nouvelle année, elle avouera alors à Mikiya que tant qu’il est là, elle n’a besoin de rien d’autre et 10 ans plus tard, elle sera toujours aussi amoureuse de lui. Une fois Mikiya sorti de l’hôpital après le combat face à Lio, elle se remettra à parler en utilisant Watashi, montrant qu’elle a fini par accepter son passé et son soi actuelle.

Elle apprécie aussi énormément Kokutou Azaka mais le fait qu’elles aiment le même homme fait qu’elles n’arrivent pas à réellement devenir amies. Tout le monde, y compris Azaka, la décrit comme une personne magnifique et Nasu la considère comme étant un Tsungire, Kirimasu étant le verbe japonais pour couper.

Troisième personnalité :

En plus des deux personnalités de l’esprit, Shiki a une troisième personnalité, Shiki, qui est celle du corps et qui cache son existence aux deux autres. Elle déclarera être relié à l’Origine et donc être l’Origine elle-même. Normalement, la personnalité stockée dans le corps qui est liée à l’Origine meurt à la naissance mais la capacité spéciale des Ryougi lui a permis de survivre entre les deux personnalités de l’esprit et de développer sa propre intelligence. Cette personnalité n’ayant aucun intérêt dans quoi que ce soit, elle préfère donc rester dormir dans le corps mais elle proposera quand même à Mikiya de lui exaucer son vœu, pouvant recréer la réalité selon ses désirs. Malgré l’incapacité de Mikiya de trouver un vœu, elle lui soignera sa jambe, prenant de l’intérêt dans quelque chose pour la première fois de sa vie.

D’ailleurs, Shiki a toujours cru que ses pulsions meurtrières qu’elle était obligé de transmettre à SHIKI venait d’elle-même alors que c’est de Shiki qu’elles proviennent et c’est cette contradiction qui pousse Shiki à toujours rechercher le meurtre mais sans jamais être capable de tuer puisque ce n’est pas ce qu’elle désire.

Capacités

Après avoir passé deux ans dans le coma à observer la mort du à la disparition de SHIKI, Shiki a acquis les Yeux Mystiques de Perception de la Mort (直死の魔眼, Chokushi no Magan, Mystic Eyes of Death Perception) et son Origine est devenue「 」. Dorénavant, elle a acquis la capacité de voir la mort sur toutes choses, même si celles-ci ne sont pas matérielles. Grâce à son Origine et sa troisième personnalité, ce que Shiki voit n’est pas vraiment la mort mais plutôt l’origine des choses et il lui suffit donc de tuer cet origine pour tuer la chose. De plus, ne voyant pas réellement la mort de choses, son cerveau n’a aucune contrainte particulière et elle ne se fatigue donc pas en activant ses yeux.

Contrairement à Tohno Shiki, dont le cerveau s’abime un peu à chaque utilisation de ses yeux et qui ne peut tuer que ce qui est relié à Gaia, c’est-à-dire que ce qui possède donc un concept de mort, Ryougi Shiki peut tuer tout ce qui a une origine et étant donné qu’il n’existe rien sans origine, elle peut potentiellement tout tuer, affirmant que s’il existe, elle pourrait tuer Dieu.

En tant que futur héritière d’une des familles de chasseurs de démons, Shiki a été entraînée au combat depuis son enfance et possède des talents naturels lui permettant de se sortir de pratiquement toutes les situations. Elle sait parfaitement se battre à mains nues et mettra hors d’état de nuire deux délinquants au début de Spiral of Paradox sans la moindre difficulté, montrant sa connaissance des points vitaux du corps humain qu’elle vise naturellement même sans avoir recours à ses yeux. Pourtant, lorsqu’elle combat, elle préfère utiliser un couteau, qui lui permet plus facilement de suivre les lignes et de transpercer les points de la mort de son adversaire.

Shiki possède aussi d’incroyables capacités physiques, ce qui lui permet d’être en permanence mobile durant un combat. Elle a suffisamment de contrôle sur elle-même pour ne pas s’arrêter, alors même qu’un des ses bras vient d’être détruit. Mais, son vrai talent, autre que ses yeux, est sa maitrise du Katana. Dès qu’elle en a un dans les mains, elle renforce grandement ses capacités physiques et mentales, puisque, de la même manière qu’Emiya Shirou, elle est capable de reproduire les pensées et les techniques du porteur originel de l’arme. Araya s’en est rendu compte à ses dépends lorsque sa portée habituelle de trois mètres avec un couteau s’est soudainement transformée en neuf mètre une fois le sabre dans sa main.

Après son combat face à Fujino, Shiki va aussi recevoir un bras artificiel de la part de Touko pour remplacer celui qu’elle a perdu. Le nouveau bras est capable d’attraper des objets à distance et de toucher ce qui n’est pas physique, comme les esprits ou les fées. Malgré la perfection du bras crée par Touko, le corps de Shiki va initialement le rejeter car ce dernier est trop pur pour accepter un rajout qui n’était pas là à son origine mais Touko réussira à contourner le problème en opérant quelques modifications au bras. Dans le film, sa première prothèse sera détruite par Kirie et Touko lui en construira une deuxième plus résistante que l’ancienne mais cette scène n’apparait pas dans les romans et on peut supposer qu’elle possède encore sa première prothèse.

Rôle

La première fois que Mikiya verra Shiki, il sera en fait en face de Shiki mais ne l’apprendra que bien après. Il l’abordera ensuite à nouveau au lycée mais celle-ci n’aura, évidemment, pas le moindre souvenir de l’avoir déjà rencontré, ce qui n’empêchera en rien Mikiya de rester à ses côtés. Petit à petit, Shiki va devenir amoureuse de Mikiya ce qui va lui faire perdre sa synchronisation avec SHIKI et l’énerver de plus en plus, ayant l’impression qu’elle va pouvoir enfin devenir normale tout en sachant qu’elle ne peut pas le devenir. N’arrivant plus à lire dans SHIKI et les corps étant retrouvés systématiquement sur les parcours qu’il emprunte lors de ses promenades nocturnes, elle va finir par croire que c’est lui, donc elle, la meurtrière. La conviction, qu’elle juge irraisonnable, de Mikiya de croire qu’elle est innocente va la déstabiliser encore un peu plus et lorsque celui-ci décidera de faire le guet devant chez elle pour lui prouver qu’elle est innocente, elle perdra de plus en plus son calme.

Un soir, voulant sortir Mikiya de sa vie, elle va tenter de le tuer et lorsqu’il lui répondra, son couteau sous la gorge, qu’il veut vivre, elle sourira tendrement et lui dira qu’elle veut le tuer mais elle n’arrivera pas à abaisser sa main. A ce moment, Araya va intervenir et après s’être rendu compte qu’elle ne pourra pas tuer Mikiya, elle va tenter de se suicider mais SHIKI mourra à sa place et elle restera deux ans dans le coma. Peu de temps avant sa mort, SHIKI avait rencontré Mother of Mifune, une veille voyante qui lui dira qu’il ne peut échapper à sa mort mais que son rêve perdurera même après sa mort et c’est cette prédiction qui va lui permettre de se sacrifier pour Shiki sans hésitation ni regret.

Après son réveil, elle sera recrutée à Garan no Dou, l’agence de détectives d’Aozaki Touko et acceptera puisqu’elle sent que cela va lui permettre de tuer. Sa première tâche sera d’arrêter Asagami Fujino mais au dernier moment, elle se retrouvera incapable de la tuer et se contentera de tuer son appendicite. En revoyant Mikiya, ce dernier lui affirmera que quoi qu’il arrive et quoi qu’elle fasse, il prendra en lui tous les péchés qu’elle a pu accomplir et qu’elle accomplira durant sa vie. Elle perdra un bras lors du combat qui sera remplacé par une prothèse fabriquée par Touko et Mikiya, inquiet que le bras puisse mal fonctionner et pour aider à sa rééducation, va lui confier un chat qu’Azaka jugera très semblable à Shiki.

Un mois après, Shiki ira tuer le fantôme qui pousse les gens au suicide en haut de l’immeuble Fujino, énervée que le fantôme ait volé l’esprit de Mikiya. Puis, Mikiya ayant dû partir pendant un mois pour passer son permis de conduire, elle recueillera Enjou Tomoe qui tombera amoureux d’elle et elle ira affronter puis tuer Araya Souren. Elle se fera capturer la première fois puis se libérera et l’affrontera une deuxième fois, cette fois ci armée d’un Katana. Sans qu’elle ne s’en rende compte, elle éveillera sa troisième personnalité pendant le combat contre Araya qui modifiera la réalité pour qu’Araya rentre à portée du sabre de Shiki au moment et à l’endroit exact où elle atterrira après un saut de 10 étages. Après avoir transpercé le corps d’Araya, elle s’évanouira et verra une dernière fois Enjou Tomoe en rêve et ils se quitteront, chacun sortant par une porte différente d’Ahnenerbe. Elle ira par la suite visiter un temple avec Mikiya pour le nouvel an et lui avouera, plus ou moins, une nouvelle fois qu’elle est amoureuse de lui, ce qu’elle ne lui avait pas dit depuis son réveil.

Elle partira alors à Reien pour enquêter sur un incendie et passera pour ce faire quelques jours dans la chambre d’Azaka. Elle fera face là bas à un Magus surnommé God’s Word qui va lui rendre contre sa volonté tous les souvenirs qu’elle a perdue et qui date d’avant son coma.

Puis, Shirazumi Lio, le meurtrier en série d’il y a trois ans, refaisant surface, elle va le traquer, perturbé psychologiquement par Mikiya qui lui demande de ne pas tuer. Après que Lio lui a annoncé qu’il a tué Mikiya, elle va atteindre un état proche du néant et tuera Lio avant de s’effondrer. Elle rouvrira les yeux face à un Mikiya gravement blessé qui s’est trainé jusqu’à elle et qui lui réaffirmera qu’il lui prendra tous ses péchés pour qu’elle puisse vivre en paix. Pendant toute la durée de l’hospitalisation de Mikiya, elle ne pourra pas le voir une seule fois, convaincu, probablement avec raison, qu’Azaka la tuera si elle met un pied dans la chambre de Mikiya et du coup, Shiki sera en mode full Dere dès qu’il aura franchi les portes de l’hôpital. Peu de temps après, Mikiya rencontrera une deuxième fois Shiki qui lui expliquera qu’elle est la personnalité hébergée dans le corps et qu’elle peut reconstruire le monde selon ses envies et demandera à Mikiya quel vœu il souhaite faire exaucer. Ce dernier lui répondre qu’il n’a aucun vœu particulier et Shiki lui déclarera alors qu’il doit être bien seul et va lui soigner sa jambe.

Par la suite, Shiki aura une fille, Ryougi Mana, avec Kokutou et au vu de l’âge de celle-ci dans Mirai Fukuin, elle n’a pas du tomber enceinte très longtemps après la sortie de l’hôpital de Mikiya. Apparemment, elle sera devenue chef d’une famille de Yakuza dans le futur et régnera sur son clan d’une main de fer et sa fille s’est promis de la vaincre pour avoir plus de temps avec son papa.

Trivia

C’est le seul personnage féminin apparaissant dans Melty Blood qui ne soit jamais tombé amoureux de Tohno Shiki, ce qui montre la force de son amour pour Mikiya.

Elle apparait dans Fate/EXTRA en tant que non-Servant de classe Monster et déclare qu’elle a tué 99 participants de la Guerre et qu’elle doit encore en tuer un pour pouvoir rentrer dans son monde.

Dans Battle Moon Wars, elle apprendra à Tohno Shiki comment mieux se servir des MEoDP et les deux pourront par la suite faire une attaque combo.

Elle porte une veste rouge uniquement parce que Mikiya ne la croyait pas capable d’en porter une par dessus son Kimono.

Elle mettra du rouge à lèvres pour la première fois dans des circonstances un peu particulières : « She bends down and touches the blood flowing on the ground ; streaks it across her lips. The blood drips down and her body trembles in ecstasy. The first lipstick Shiki has ever worn. »

Ryougi peut se traduire par “Egalité des contraires”.

Shiki aime énormément l’eau minérale et les glaces Häagen-Dazs mais SHIKI n’appréciant pas ce qui est sucré, elle ne pourra vraiment manger de la glace qu’après la mort de celui-ci.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.